Ma Photo

En exergue :

  • Frank Ramsey, "Truth and Probability" (1926)
    The highest ideal would be always to have a true opinion and be certain of it; but this ideal is more suited to God than to man.
  • Jules Bertaut, "1848 et la Seconde République" (1937)
    L'enthousiasme est pour rien chez nous : aussi les Français, peuple avare par excellence, le répandent-ils avec une générosité qui n'a d''egale que leur versatilité.
  • Turgot, lettre à Du Pont (1773)
    C’est au public lisant et réfléchissant qu’il faut parler, c’est à lui qu’il faut plaire, lui et lui seul qu’il faut persuader ; toutes les flagorneries aux gens en place, tous les petits détours dont en s’enveloppe pour ne pas les choquer sont une perte de temps écartant du vrai but et ne réussissant même pas à faire sur eux l’impression qu’on s’est proposée.

Recherche Google


Inscrivez-vous à ma newsletter

Powered by
FeedBurner

Blogs recommandés

Blog powered by Typepad

Merci à StatCounter


« Le Grand Jeu | Accueil | L'action affirmative en France »

Commentaires

François


la "sublime porte" est en effet étroite
à ouvertures épisodiques
à incompréhension médiatique
à confusions chroniques

Jean-Baptiste Rudelle

Le problème de l'adhésion de la Turquie est en général mal posé, et dépend en fait de la vision qu'on se fait de l'Europe.
Si l'Europe est ce grand marché intérieur, alors l'intégration de la Turquie est parfaitement cohérente.
Si l'Europe a une ambition d'intégration sociale et politique, alors inclure la Turquie est le meilleur moyen que cette ambition ne se matérialise jamais. Déjà dans la configuration actuelle, on en est à des années lumières.
Ce n'est pas un hasard si la Grande-Bretagne est un chaud partisan du processus turc. Comme elle l'était d'ailleurs de l'intégration des ex pays de l'Est. Plus le machin est gros, plus on sera contraint de se limiter aux sujets économiques.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.