Ma Photo

En exergue :

  • Frank Ramsey, "Truth and Probability" (1926)
    The highest ideal would be always to have a true opinion and be certain of it; but this ideal is more suited to God than to man.
  • Jules Bertaut, "1848 et la Seconde République" (1937)
    L'enthousiasme est pour rien chez nous : aussi les Français, peuple avare par excellence, le répandent-ils avec une générosité qui n'a d''egale que leur versatilité.
  • Turgot, lettre à Du Pont (1773)
    C’est au public lisant et réfléchissant qu’il faut parler, c’est à lui qu’il faut plaire, lui et lui seul qu’il faut persuader ; toutes les flagorneries aux gens en place, tous les petits détours dont en s’enveloppe pour ne pas les choquer sont une perte de temps écartant du vrai but et ne réussissant même pas à faire sur eux l’impression qu’on s’est proposée.

Recherche Google


Inscrivez-vous à ma newsletter

Powered by
FeedBurner

Blogs recommandés

Blog powered by Typepad

Merci à StatCounter


« Les vieilles nouilles chinoises | Accueil | Que faire après Katrina ? »

Commentaires

Zartos

Tiens intéressant de voir que les professeurs d'économie utilisent aussi l'abréviation "Prix Nobel d'économie" pour le "Prix de sciences économiques de la Banque de Suède en mémoire d'Alfred Nobel".

Moi qui croyais que c'était une simple approximation journalistique, je vois qu'elle est rentrée dans le langage courant.

Florent V.

J'allais faire le même commentaire que Zartos...
Quid de cette situation ? J'avais cru comprendre que la fondation Nobel n'était pas vraiment charmée de cette situation.

Bernard Salanie

* Zartos : l'économie de langage, ce n'est pas une bonne explication ?
* Florent : la fondation Nobel cite le prix d'éco sur sa page Web (http://nobelprize.org/), c'est dire si elle est fâchée... :-)

Il y a en Suède comme ailleurs des scientifiques "durs" qui pensent qu'il n'y a pas place pour un prix d'économie, d'autres qui pensent qu'il serait préférable d'accorder un prix "sciences sociales"---ce n'est un secret pour personne. Cela dit, je connais plusieurs économistes suédois membres de l'Académie Royale des Sciences Suédoise, qui cite aussi le prix d'éco sur sa page Web (http://www.kva.se/KVA_Root/index_eng.asp). Les scientifiques francais sont très loin d'avoir la même ouverture d'esprit que les Suédois ! (ou les Américains, ou les Britanniques, etc).

Florent V.

La polémique vient peut-être aussi du fait que beaucoup des économistes primés ne sont pas très très appréciés dans certains cercles gauche/altermondialistes/etc. Il me semble l'avoir vu mentionnée sur www.adbusters.com - pas des grands fans d'ultralibéralisme économique, donc. Et peut-être aussi chez Naomi Klein, mais là j'ai un doute.

Des éclaircissements là dessus ? Les prix auraient-ils été trustés par UNE école de pensée, ou bien ce prix de la Banque de Suède est-il plus surprenant que j'ai pu le lire ici ou là ?

Jacques Crémer

C'est adbusters.ORG. Voir http://adbusters.org/metas/eco/truecosteconomics/neoclassical.html - ce n'est pas piqué des vers! Cela me rend toujours heureux de savoir que nos petits camarades anglophones ne sont pas privés de ce genre de litérature, qui fleurit quand même mieux dans un terreau francophone.

Bernard Salanie

Je ne veux pas que ce blog se transforme en une tribune sur le Proche-Orient, pas de ce type en tout cas. Maintenant qu'on a pu lire les deux commentaires précédents, je les détruis, comme je le ferai d'éventuels successeurs.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.