Ma Photo

En exergue :

  • Frank Ramsey, "Truth and Probability" (1926)
    The highest ideal would be always to have a true opinion and be certain of it; but this ideal is more suited to God than to man.
  • Jules Bertaut, "1848 et la Seconde République" (1937)
    L'enthousiasme est pour rien chez nous : aussi les Français, peuple avare par excellence, le répandent-ils avec une générosité qui n'a d''egale que leur versatilité.
  • Turgot, lettre à Du Pont (1773)
    C’est au public lisant et réfléchissant qu’il faut parler, c’est à lui qu’il faut plaire, lui et lui seul qu’il faut persuader ; toutes les flagorneries aux gens en place, tous les petits détours dont en s’enveloppe pour ne pas les choquer sont une perte de temps écartant du vrai but et ne réussissant même pas à faire sur eux l’impression qu’on s’est proposée.

Recherche Google


Inscrivez-vous à ma newsletter

Powered by
FeedBurner

Blogs recommandés

Blog powered by Typepad

Merci à StatCounter


« Le mythe Babeuf | Accueil | Les déficits américains »

Commentaires

Paxatagore

Pour être parfaitement efficace, vous devriez également tenir compte des lecteurs qui lisent votre blog par un agrégateur RSS/Atom (c'est mon cas) et qui ne sont pas décomptés dans les statistiques de Statcounter.

Jacques Crémer

Bernard, le nombre de pages est une statistique difficile à interpréter. Pour un économiste, il n'y a que l'argent qui compte. Heureusement que technorati calcule la valeur des blogs (http://www.business-opportunities.biz/projects/how-much-is-your-blog-worth/). Le tien vaut $15807.12 à 8h35 le 30 octobre (heure de Toulouse). Est-ce que l'investissement en valait la peine?

Jid

et tu oublies ceux qui te lisent via ton fil rss et qui ne viennent pas sur le site

François

Je suis certain que ceci va vous intéresser : un stock exchange virtuel des blogs. Voici le votre :

http://www.blogshares.com/blogs.php?blog=http%3A%2F%2Fbsalanie.blogs.com%2Feconomie_sans_tabou%2F&search_type=url

Bernard Salanie

Merci à tous pour ces précisions que j'ignorais. Blogshare ne m'accorde que 40% de la valeur que me donne Technorati, mais cette valeur a triplé dans la deuxième quinzaine d'août, belle tendance ! Evidemment, une part de marché de 0.00007%, cela reste modeste ; mais il y a un début à tout...

François

C'est trop quanti tout ça : abandonnez une minute votre casquette Ensae, faîtes plutôt confiance à qq observateurs-bloggueurs (qui ont dans la blogosphère le pouvoir de certains critiques littéraires) :-)

Je ne donne pas de noms parce que ce ne serait plus assez amusant, mais l'écono-blogosphère est un petit monde… et tout cela doit être modélisable* (voyons voir : utilité pour un bloggueur de vous citer = pB-c avec p probabilité que sa citation soit décisive, B le bénéfice net qu'il en retire - en trackbacks par exemple- et c les met costs ; à vous de trouver qui est à avoir parmi ses lecteurs/commentateurs) :-)

* plus exactement tout cela sera modélisable quand on disposera d'outils de SNA (social networks analysis) suffisamment puissants pour couvrir de grands N parmi les blogs.

Bernard Salanie

* Francois : il y a bien sur des calculs strategiques derriere les citations, c'est aussi parfois le cas en matiere de publications scientifiques. "Si je cite Bidule favorablement et qu'il est rapporteur de mon papier, cela ameliore mes chances de publications ; oui, mais si c'est Truc, qui deteste Bidule ?" En ce domaine, les citations ont une valeur marchande certaine.

Olivier

Et si c'est gratuit, c'est parce que il récupèrent les stats pour eux. L'économie des Base des Données consolidées, c'est un sujet intéressant, et effrayant...

Bernard Salanie

Interessant, sans doute. Effrayant, a certains egards, cf la premiere version de Google Desktop Search qui construisait son index de vos fichiers, visites Web etc et le stockait sur son site... je ne crois pas que les donnees que Statcounter recupere sur mon blog aillent au-dela ce qui y est public par construction. La gratuite ici ne concerne que des fonctionnalites tres limitees par rapport au produit commercial ; elle sert de produit d'appel.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.